A paraître

0149APR-JCP-LCDB-1DC

Paru le:  04-04-2020

Editeur:  Les éditions Au Pays Rêvé

Isbn:  9782919342594

Ean:  978-2-919342-

Prix:  18 €

Caractéristiques: 
180 pages

Genre:  Littérature générale

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

0149APR-JCP-LCDB-4DC

Le chant des baleines

Les baleines, ces grands vagabonds des mers, ces créatures mystiques… Qui ne voudrait pas parcourir les océans du monde avec
elles ?

Jean-Charles-P-NB

est né le 13 janvier 1959 à Antibes. C’est un gosse de la mer qui préfère y passer le plus clair de son temps plutôt que de s’adonner aux études. Il incorpore la fonction publique qu’il quitte en 2014, date de sa retraite. De là émerge une envie d’écrire qui donne naissance à des nouvelles, des poèmes et le roman «Le chant des baleines». Un roman d’aventure dans lequel les hommes affrontent leurs destinées tout en essayant d’en comprendre le sens.

Une fois , dix fois, cent fois....Mille fois  ?
Je ne saurai le dire combien de fois j'ai emprunté ce sentier.
Un court chemin qui , pour moi s'apparentait à ce que l'on peut décrire comme un paradis.
Le paradis d'une enfance et d'une adolescence.
Celui où l'on admire la vie, celle qui bouillonne, s'agite sur terre comme dans la mer, comme au ciel.
Un petit sentier qui petit à petit va se border de béton, de constructions aussi tristes les unes que les autres.
Et cette vie qui foisonnait disparaît sous les coups de boutoirs du soi disant progrès.
Le progrès  ? Non ceci n'est pas le progrès, c'est l'économie qui s'accorde avec profit, avidité, cupidité.

Au moyen âge, dans le labour à l'heure où les hommes se battent pour survivre, un curé profite de la crédulité de pauvres pêcheurs qui risquent leurs vies pour nourrir leurs familles  .
Au pôle nord, c'est un chamane qui tente de garder la main mise sur son peuple.
Un jeune équipage de quatre garçons d'un coté et un homme du nord de l'autre se lancent pour les uns à la poursuite des géants des mers et pour l' autre au devant de son destin.
Tous n'en reviendront pas indemnes.
Il fût des temps où la nécessité faisait loi  .
Pour survivre, il fallait se battre, s'adapter, évoluer.
La nature est ainsi faite, parfois cruelle mais tellement juste.
Et puis un jour, un drôle d'animal se releva. Il partit à la conquête de ce monde qui l'entourait prenant conscience de sa supériorité.
Il puisa, profita outrageusement jusqu'à faire disparaître certaines espèces quand il n'était pas occupé à se faire la guerre.
Regardez au plus profond des yeux ces grands animaux  !
Regardez bien et vous y verrez, ce que tous nous sommes entrain de perdre, notre...Humanité.