CollectionsHistoires et DestinéesQuand le Malin s’en mêle
134APR-JPH-QLM-1DC

Paru le:  30-06-2019

Editeur:  Au Pays Rêvé

Isbn:  978-2-919342-44-0

Ean:  9782919342440

Prix:  18 €

Caractéristiques: 
160 pages

Genre:  Romans

Thème:  Romansdegenre

Thèmes associés: 

134APR-JPH-QLM-4DC

Quand le Malin s’en mêle

Je n’en suis pas moins arrivée à l’âge où la vie, pour chaque homme, est une défaite acceptée.

Jean-Pierre-Hutin-NB

Engagé volontaire au 3e RPC en Algérie, l’auteur a survécu a une guerre terrible (des djebels à la Casbah d’Alger) et en a gardé la trace indélébile. Désambulant à travers l’Afrique dans le cadre de négoce, il gardera une image forte de la Côte d’Ivoire, du Congo, du Biafra… qui inspirera son écriture.

Une naissance, une vie depuis l’année zéro de votre arrivée dans le monde du vivant, contrat unique sans possibilité de tacite reconduction accordée avec parcimonie par Dieu ou le hasard et la nécessité, dixit la biologie, jusqu’à l’ultime instant.
Si vous êtes croyant, envoyez un texto au maniaco-dépressif: « Rajoute un couvert, j’arrive». Fin du contrat ridiculement court: un tout petit siècle quand tout va bien, face à quatre milliards d’années de la terre. Grotesque. Avec en prime l’inévitable course au tombeau: néant quand tu nous tiens et bien tu ne nous lâches plus.

Un roman faustien sur fond de guerre et d’Afrique, Quand le Malin s’en mêle joue avec les codes culturels, dénonce et expose, simplement mais avec une efficacité hilarante.
«A l’inverse des écrivains ordinaires, Jean-Pierre Hutin ne parle que de ce qu’il connaît. Puis il prend le temps de creuser ses connaissances, de les éprouver et de les confirmer. Aussi s’est-il lancé tard en littérature, déjà cinquantenaire sauf erreur. Ce fut grande sagesse de sa part. Il lui avait fallu trente ans pour évoquer sa guerre d’Algérie – guerre de mouvement avec Bigeard, tout l’opposé de la guerre de poste où croupit pendant sept ans l’essentiel du contingent. Abîmé dans une oisiveté entièrement contraire à l’esprit militaire jadis défini par l’Empereur: «Activité, activité, vitesse.»
L’armée donc, inspira d’abord Jean-Pierre Hutin. Aujourd’hui, c’est l’Afrique, l’Afrique noire subsahariennne de l’Ouest qu’il arpenta longtemps, de long en large, pour contribuer au progrès de ses populations. L’Afrique qu’il nous propose ci-après est l’Afrique véritable, autrement dit l’Afrique magique; où rien n’arrive qu’impré- visible et faits-divers extravagants au moins pour le blanc qui a le malheur de n’être pas noir, sous le double signe d‘une férocité totale et d’une drôlerie irrésistible. L’un et l’autre intimement mêlées pour notre bonheur.»

Eric Deschodt