Littérature générale

103APR-JPD-LTR-1DC

Paru le:  19-08-2018

Editeur:  Au Pays Rêvé

Isbn:  978-2-37872-003-2

Ean:  9782378720032

Prix:  22 €

Caractéristiques: 
366 pages

Genre:  Littérature générale

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

103APR-JPD-LTR-4DC

Le trouple

Une fois que les besoins primordiaux sont satisfaits, et parfois même avant, l’homme désire intensément, mais il ne sait pas quoi.

Photo_JP-Dietz-NB

Jean-Paul Dietz est médecin. Suite à ses études à Strasbourg et à Boston (Harvard medical School), il se spécialise dans les soins de santé primaires. Il organise la santé rurale en Oman, puis coordonne des projets de recherche et de financement des médicaments et les vaccins. Il vit dans le sud de la France. Les thèmes de ses premiers romans sont toujours d’actualité : le conflit à l’est du Congo à la suite du génocide rwandais, l’histoire fictive de celui qui devient le maître mondial de l’eau où tous les aspects de cet élément vital sont consignés.

A l’âge de la majorité, les trois protagonistes ne se connaissent pas encore. Leur existence représente un diagramme de Venn dont les trois ensembles n’abritent pas les mêmes espaces. Les trois cercles se regroupent très peu et marquent leurs différences. La surface commune n’est que celle liée à leur aptitude à résoudre un problème de raisonnement logique. Pour le moment, ils n’ont pas d’autre dénominateur commun. Leur milieu social, leur origine, leur éducation les séparent, les mathématiques les rassembleront.
Nathan est issu d’un parisianisme conformiste, Nadia de la bourgeoisie savoyarde, Julien d’un milieu simple alsacien… Tous les trois obtiendront le baccalauréat scientifique avec une mention très bien et les félicitations.

La raison nous dit : Trois c’est trois…
La relation fusionnelle déclare : Trois c’est UN…
Le cheminement de trois élèves polytechniciens se confondent. A part les mathématiques, presque tout les oppose et pourtant, c’est la disparition d’un quatrième acolyte qui les rassemble. 
Le parisien délire, une autre se pavane dans les instances européennes, le troisième subit. Sans tenir compte du système élitaire parisien, leur passion permet la réalisation d’un projet renaturisé qui signifie l’émergence d’une autre manière de vivre et de revivre. 
« Le trouple » est une histoire d’un équivoque amour triangulaire, hanté par le disparu. Le néologisme formé par les mots couple et trio n’est pas seulement la base d’un nouveau concept de vie, le trouple constitue aussi une force tryptique comme une corde à au moins trois indissociables mèches.