Littérature générale

040APR-ES-OTP-1DC

Paru le:  10-12-2018

Editeur:  Au Pays Rêvé

Isbn:  978-2-918966-40-1

Ean:  9782918966401

Prix:  25 €

Caractéristiques: 
352 pages

Genre:  Littérature générale

Thème:  Litterature

Thèmes associés: 

040APR-ES-OTP-4DC

Oran… Terre promise

L’homme averti et l’adolescent novice sentirent bien qu’une pauvre banalité, tombant à plat, venait d’être prononcée.

emile-serna-NB

Né à Oran en 1930, Emile Serna a été en Algérie, instituteur, directeur d’école puis professeur de cours complémentaires. Rapatrié à Castres, éloigné de toute faculté, il entreprend, en autodidacte, des études de lettres couronnées par un titre d’agrégé de l’Université. Il est nommé Inspecteur d’Académie à Tulle et à Nice. Il est promu Directeur des services de l’Education nationale du Nord, à Lille, puis Inspecteur général, directeur de l’Académie de Paris. Depuis 1949, il milite au sein d’oeuvres post et périscolaires. Il est actuellement Président des Pupilles de l’Enseignement public de Nice et responsable de nombreux instituts d’enfants handicapés. Il consacre encore ses rares loisirs à des recherches qui lui offrent le sentiment de ne pas avoir abandonné ses études hispaniques et son Algérie natale.

Miraflor… 24 décembre 1836…
– Où va notre petit coq, si pressé et si fringant?… Part-il en campagne en Afrique, avec une musette aussi lourde?… Wilfrido Velarte – celui qu’on fnissait d’appeler nuestro gallito – sursauta… Le vieux Valeriano venait de tirer de sa rêverie l’adolescent pressé qui était passé devant lui, à grandes enjambées, sans même l’avoir remarqué. Rebroussant chemin, Wilfrido, sa musette en bandoulière, s’approcha du vieil homme… Valeriano Rodriguez était un ancien soldat des guerres d’Afrique. Depuis ses dix-huit ans, enrôlé sous la bannière du Marquis de Mortemar, dernier gouverneur militaire de la place d’Oran, il avait, de longues années durant, vaillamment combattu le Maure. Malheureusement, un malencontreux coup de cimeterre l’avait privé de l’usage de son bras gauche, alors qu’il repoussait au corps à corps, avec ses camarades, un violent assaut sur les vieux remparts de Mers-el-Kebir. Cela s’était produit au cours de l’une des incessantes escarmouches de l’été 1788.

24 décembre 1836 à Miraflor (Province d’Alicante)… Le beau Wilfrido, adolescent impétueux mais candide, reçoit, stupéfait, un fougueux baiser de Beatriz, une jeune servante d’auberge. Le même soir, au cours de la messe de minuit, son cœur chavire sous le sourire d’Isabel, la fille la plus belle et la plus riche du village… Un jeune maure, Ali, plus esclave qu’enfant adopté chez l’indiano, Ramiro Ramirez, victime de maltraitance, s’enfuit pour rejoindre son Maghreb natal. Seul de tous les poursuivants de l’évadé, Wilfrido rattrape Ali, mais le laisse libre et lui donne même de l’argent pour favoriser sa fuite.
Au retour, il délivre Beatriz agressée par les sbires de Ramiro. Il se fait des ennemis mortels, mais aussi un ami sûr et fidèle, Alonso Ruiz… Au cours d’une nuit inoubliable, commencée par un rendez-vous avec Isabel, les deux amis, poursuivis par des policiers implacables au service d’une justice corrompue, reviennent à la venta de Beatriz. Wilfrido croit avoir tué Ramiro : il doit fuir. Mais, auparavant, dans un moment de folie amoureuse, les jeunes gens succombent à leur passion.
Pendant que les deux hommes fuient dans la montagne, Beatriz victime de la haine et de la convoitise des complices de Ramiro, est violée. La malheureuse se réfugie au couvent où vit sa protectrice. Elle se trouve enceinte… Mais de qui ?... Elle donne naissance à un garçon, Alejandrito.